« Prends tes tongs et suis-moi »

Mercredi 25 août. Biarritz. Il est 16h. Les rues et la grande plage sont noires de monde. Il fait chaud. Très chaud. Les vitrines, les maillots de bains, les maisons, les voitures… tout le chic biarrot est là, et il s’affiche sous mes yeux soudainement apeurés. Il me donnerait presque envie de tout laisser tomber et de partir en courant. Je déambule dans les rues de la ville avec une...
Lire la suite